Ituri: Clôture des assisses sur le Conflit entre les Communautés riveraines Lesse / Mbuti et l’ICCN au tour de la Réserve du Mont Hoyo

le Vice Gouverneur de Province de l'Ituri photo archive
le Vice Gouverneur de Province de l’Ituri
photo d’archive

Les travaux des assises sur le conflit entre les Communautés riveraines Lesse/Mbuti et L’Institut Congolais par la Conservation de la Nature (ICCN) autour du statut de la Réserve du Mont Hoyo ont été clôturés au terme de deux des débats houleux entre parties prenantes.

A l’issue des travaux en carrefour constitué de trois groupes notamment les communautés riveraines, l’ICCN et l’Administration publique, cinq principaux problèmes majeurs à l’Origine du climat de mésentente dans le site du Mont Hoyo ont été identifiés à savoir :

La délimitation physique du site de la réserve du Mont Hoyo(RMH) de l’ICCN dont la superficie serait estimée tantôt à 312,316 km2, 6000 ha (selon l’ICCN, tantôt à 1km2 selon les communautés riveraines.

  • Tous les agents de la RMH sont actuellement des ressortissants du Nord-Kivu.
  • Le manque de plan de gestion avec un impact visible de la part de l’ICCN/Mont Hoyo dans l’objectif que la RMH doit atteindre.
  • Plainte des autorités locales pour la non collaboration avec l’ICCN/Mont Hoyo
  • La déforestation du site du Mont Hoyo.

Après, débat les parties prenantes aux assises ont présenté quelques pistes de solutions retenues par rapport aux problèmes majeurs identifiés notamment :

La recherche des textes juridiques définissant le statut et la délimitation du site du Mont Hoyo.

Jean-AnnacletMUHEMEDI KONGOLO

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*